Et si la lutte contre le dérèglement climatique enrayait le dérèglement démocratique ?

Un article de

Le 12 décembre 2015, alors que la France s’interrogeait sur le nombre de régions qui, le lendemain, pourraient basculer à l’extrême droite, près de 200 pays signaient à Paris un accord sur le climat. On évitait finalement –mais pour combien de temps encore ?- le crash démocratique comme le crash climatique. La COP 21 a heureusement évité le fiasco du sommet de Copenhague six ans plus tôt. C’est que le contexte des négociations a profondément évolué. Le dérèglement climatique n’est plus seulement une alerte scientifique et des conséquences potentielles pour les…lire la suite