Notreprimaire.fr

notreprimaire

Bienvenue sur ce site. Notreprimaire.fr, est un site singulier. C’est un site manifeste pour préparer nos enfants au déclin annoncé.

Dit aussi brutalement, le propos vous choque et nous décrédibilise probablement. Mais prenez quelques minutes pour comprendre la réflexion et les constats qui sous-tendent à notre projet.

Nous avons une idée de l’avenir qui nous attend, pour autant, ne sommes pas des illuminésdes voyantes en ligne ou des survivalistes de l’apocalypse. Nous ne sommes pas animés d’un discours religieux ou sectaire. Nous sommes des gens comme vous issus de la société civile, de toutes classes et de tous horizons, partageant au départ peu de valeurs politiques communes. Nous sommes ouverts et pondérés, nous ne pensons pas être extrémistes du climat, de la sécurité ou encore de l’écologie. Non.

Néanmoins, ce que l’on a découvert nous a boulversés.

Ce que nous avons découvert

Les mauvaises nouvelles écologiques et économiques sont légion en 2018. L’application de la « shock doctrine » de nos pantins neolibéraux sinistre nos espoirs d’un monde de justice et de progrès. Sous couvert de finances, le déclin est palpable en matière de santé, de transports, de conditions de travail. C’est une épidémie de pauvreté si nous ronge. La planète souffre, nous l’avons gravement altérée.  Ce climat contraste terriblement avec l’image d’un avenir désirable et confortable basé sur des promesses technologiques (déplacements propres, villes auto-suffisantes, trans-humanisme…). Est-ce simplement le signe d’un monde à deux vitesses ? Dans ce cas ce n’est pas nouveau, il suffirait alors de faire partie de winners pour avoir accès aux conditions de vie confortables. Qu’est-ce-qu’être un ou une winner ? Au fond, c’est jouer le jeu imposé et faire partie des meilleurs.

Et si le malaise était plus systémique ? Et si, à l’instar du changement climatique lent (à l’échelle médiatique) et inéluctable, le mouvement de fond était un effondrement dramatique de tous nos systèmes interconnectés ?

Au fond, nous avons découvert que tout est lié, et ceci est très inquiétant. Là où l’on considère les problèmes un par un de manière isolée la marge de manoeuvre supposée permet de se dire que l’on perd pied mais qu’on peut résoudre les problèmes quand ils deviennent critiques. C’est par exemple ce qui s’est produit il y a quelques années avec le virus Ebola.

Ce que l’on a découvert, c’est un courant de pensée de moins en moins marginal qui développe le concept d’un effondrement déjà initié et inéluctable d’un système à bout de souffle.

Pour le présenter simplement nous allons l’énoncer de la manière suivante :

 

Nous vous proposons ces ressources qui sont des entretiens avec ces discours étayés de la part d’auteur et de chercheurs de référence.

Les ressources naturelles constituent des stocks finis et nous en avons déjà souvent prélevé la moitié. Il n'y aura pas de miracle d'une énergie verte.

Le mythe des énergies renouvelables. La réduction de la consommation d'énergie adviendra, c'est implacable, c'est des Sciences Physiques.

Tableau global : le PIB va donc décroître et le monde connaître de multiples maux.

L'histoire nous montre que c'est dans la nature humaine de ne pas savoir s'arrêter à temps.

Dès lors, comment préparer nos enfants au vrai monde de demain ?

Face à ce monde esquissé par des gens brillants et respectables, bien plus experts en leurs domaines respectifs que nos politiciens de tous bords qui malheureusement régissent les programmes éducatifs, que faire ?

On peut esquisser globalement quelques caractéristiques d’un futur assez proche.

  • Voiture individuelle tu n’auras pas
  • Moins de voyages
  • En bonne santé tu devra rester
  • Fuir les épidémies
  • S’adapter à des conditions climatiques difficiles
  • Travailler physiquement pour remplacer les machines
  • L’accès à la connaissance sera plus difficile
  • Pression migratoire intense
  • Un rapport aux loisirs différent
  • Prendre soin des aînés ?
  • Problèmes de sécurité
  • Problèmes d’accès à l’alimentation
Quelle est la préparation de nos enfants à ces perspectives d’avenir à court et moyen terme qui sont à notre avis, d’après les quelques informations réunies ci- dessus, les plus probables dans un futur proche ? Rien, on continue a jouer à « que le meilleur gagne » avec évidemment des dès plus que jamais pipés.
 
Tant que les élites peuvent se reproduire et que l’on fourni en nombre au système des quasi-esclaves dociles et sous-payables, l’école joue son rôle. Mais comment sauront faire face des jeunes élevés dans ses conditions ?

 

Notre Primaire, c'est une recherche sur les concepts et habilités fondamentales à inculquer en priorité à nos enfants

La bienveillance et l’entraide

Le rejet de la compétition et une valorisation de l’entraide pour réhabiliter des échanges à petit niveau. L’entraide est dans les conditions difficiles la meilleure stratégie. Cela a été constaté dans de nombreux domaines et à de multiples occasions. Dans le futur, les crises que nous avons mises en avant nécessiteront une bonne capacité d’adaptation. Pour ne pas se trouver démuni, la volonté et la capacité à se surpasser pour être le plus fort ne sera pas la meilleure des qualités.

Aptitudes techniques low-tech

En ce qui concerne la pénurie à venir en matière d’énergie et de matière première, il est difficile d’envisager l’avenir sans des petites entités résilientes quasi-artisanales.
Il faut reconnaître que malgré les signaux extrêmement alarmants et les processus de fond en cours, nous sommes encore pour ceux qui ne sombrent pas dans la pauvreté dans une société où la vie n’a jamais été aussi facile matériellement, à quelques exceptions près comme l’effort de logement. Nous n’avons jamais eu autant d’objets et de loisirs à notre disposition. Notre accès à la nourriture est constant. Les soins sont encore performants, dans des conditions confortables. Dans ce cadre le recyclage et la récupération sont encore l’apanage des « chiffoniers »  et communautés alternatives. Ces aptitudes, ainsi que celle de concevoir des objets paliant le manque d’énergie et une high-tech inaccessible seront dans un avenir proche très utiles. On pourraît dire qu’ingénieur low-tech est un métier d’avenir. Nous souhaitons apporter aux enfants une culture et une pratique importante en terme de technologies basiques pour qu’à l’issue de la primaire, chaque enfant soit un petit « Mac Gyver » capable d’inventer des solutions à des problèmes simples avec .

Le rapport au Deuil

Une aptitude au deuil est de supporter les pertes successives de ces éléments que l’on considérait comme des acquis. Malheureusement, cela ne s’arrête pas là. Nous n’avons pas encore évoqué le fameux « Limit to Growth » du club de Rome avec le célèbre modèle World 3. Pour faire vite des chercheurs en modélisation systémiques du MIT on en 1972 publié leurs recherches où ils ont modélisés et implémenté un système modélisant le système terre. Ce modèle contient environ 200 paramètres avec des interractions complexes. Tout cela a été formalisé pour calquer au mieux avec les phénomènes en cours dans la réalité du monde. Ce qui est ressort  en 1972 est que si l’homme ne fait rien et continue à gouverner ses comportement par la recherche de croissance « business as usual », le monde pourrait s’effondrer dans un avenir proche : vers 2030. Les données semblent malheureusement montrer que c’est cette trajectoire qu’emprunte l’humanité : le modèle s’est montré extrêmement solide lors de back-tests sur des données jusqu’en 2008. Sur les courbes de ce modèle on voit une réduction subite des services et de la nourriture par personne. Puis une baisse rapide de  population. D’où l’aptitude au deuil. L’anthrolopologie nous apprend que les facteurs de réduction rapide de la population ne peuvent être que : la famine, la guerre ou la maladie. Nous sommes loin d’être armés pour faire face aux deuils de cette nature.

En continuant à naviguer sur ce site vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer